Randonnée au cœur des Puys – Acte 2 : Puy de Louchadière, Puy de Jume, Puy de la Coquille et Puy des Gouttes

Suite de mes aventures dans les « montagnes auvergnates ». Je poursuis mon exploration de la chaîne des Puys par une randonnée dans la partie nord de la chaîne. Après une visite au Puy de Dôme et à ses voisins proches, j’enchaîne ce coup-ci par les principaux volcans situés au nord de la D941 et du col des Goules.

Le parcours.

Vous pouvez visualiser le parcours réalisé à cette adresse. La trace GPS est bien sur fournie à titre indicatif et ne saurait engager l’auteur de ce récit.

Randonnée au cœur des Puys : Puy de Louchadière, Puy de Jume, Puy de la Coquille et Puy des Gouttes.

Nouveau départ en fin de matinée (on ne se refait pas :-)) depuis le rond-point d’accès à Vulcania, parc d’attraction au cœur des volcans.

J’attaque par la piste balisée (GR4) qui passe entre le Puy de Lemptégy, véritable carrière à ciel ouvert, et le Puy des Gouttes. Il faut suivre cette piste qui ne présente aucune difficultés particulières jusqu’au pied du Puy de Louchadière. Ce sera l’occasion d’un échauffement tranquille avant d’attaquer la raide montée vers le sommet du cratère. Il fait soleil mais le vent souffle un peu et du coup il fait un peu frais en short et tee-shirt. Cela reste néanmoins supportable. Le départ de l’ascension est matérialisé par un panneau et il faut ensuite suivre les traces vertes.

A partir de là le sentier s’incline un peu plus et j’attaque l’ascension dans la forêt. Toute la montée va se faire à l’ombre sur un tapis de feuilles. A mi-hauteur (base du cratère), le sentier tourne à gauche et grimpe droit dans le pentu. A partir de là je vais suivre le bord du cratère jusqu’à son sommet. Malheureusement on voit pas grand chose durant toute la montée car il y a des arbres des deux cotés. Arrivée au sommet du Puy de Louchadière et sa borne (1199 m). Le Puy de Dôme se laisse entrevoir entre les arbres et les nuages qui sont revenus. !

Le sentier redescend ensuite en poursuivant le tour du cratère. On rejoint le point de bifurcation indiqué précédemment puis quelques mètres plus bas on tourne à gauche pour poursuivre sur un sentier différent de celui de la montée qui mène un peu en « aval » du panneau de départ. Direction maintenant les deux puys « jumeaux » : le Puy de Jume et le Puy des Gouttes. On suit là encore une piste qui passe au milieu des sapins jusqu’à rejoindre le GR441 qui va me ramener à mon point de départ en enchaînant les sommets.

A partir de là c’est repartit pour une ascension directe vers le sommet du Puy de Jume que j’enchaîne à bon rythme. Je croise un couple de randonneur à proximité du sommet qui au vu de leurs sacs à dos font surement partie de la communauté MUL (Marcheurs Ultra Légers). Pas le temps de s’arrêter, je suis lancé 🙂 ! Arrivée sans encombres au sommet du Puy de Jume (1163 m).

Juste le temps de prendre quelques photos et je poursuit par une petite descente et une courte remontée qui amènent au Puy de la Coquille (1152 m). Je fait une petite pause photos et barres énergétiques.

A partir de là le GR441 redescend dans la forêt pour rejoindre une piste qui va contourner le Puy de Clermont (1068 m) et le Puy Chopine (1181 m) et son profil caractéristique quand on le voit de loin. Arrivé à une croisée de nombreuses pistes, on bifurque par un sentier qui remonte vers le sommet du volcan suivant. Franchissement d’une échelle pour passer une clôture et voici l’ascension finale qui mène au sommet du Puy des Gouttes (1134 m). De là on peut admirer l’ensemble des volcans parcourus lors de la précédente randonnée.

Je continue sur la crête et j’entame le retour vers la voiture. Descente dans les bois, traversée de clôture par échelle, puis retour par les pistes qui ramènent à mon point de départ.

Les Photos.

Au sommet du Puy de la Coquille (1153 m) : Petit et Grand Sarcoui (1147 m), Puy des Goules (1146 m), Puy de Chaumont (1108 m), Puy Pariou (1209 m), Puy de Fraisse (1120 m), Petit Puy de Dôme (1265 m), Puy de Dôme (1465 m), Petit et Grand Suchet (1231 m), Puy de Côme (1253 m), Puy Chopine (1181 m)Retrouvez les photos de cette randonnée.

 

Un commentaire Ajoutez le votre

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire ici !