GR20 Sud-Nord – Jour 6 : Col de Vizzavona – Bergerie de l’Onda

Lever très tôt aujourd’hui pour une étape qui s’annonce très difficile d’après notre hôtelière. Après un petit déjeuner pris dans la chambre de l’hôtel avec quelques produits frais achetés la veille, nous attaquons la suite de notre GR20 à 6h00 du matin (ça va plus vite quand il ne faut pas plier la tente !!).

GR20 – Col de Vizzavona – Bergerie de l’Onda.

Nous voila partis à l’aube pour l’ascension du col de Muratellu (2020m). Nous rejoignons la cascade des Anglais en traversant un parc aventure. Nous sommes seuls hormis deux pêcheurs à cette heure matinale. La fameuse cascade n’a rien d’extraordinaire et consiste plutôt en de multiples petites chutes. Nous continuons de suivre le torrent de l’Agnone et attaquons la montée jusqu’au col, montée qui va durer près de 4 heures pour 1000 m de dénivelé. Si la première partie de l’ascension se fait dans la forêt et à l’ombre, cela se dégage progressivement et nous retrouvons le GR20 typique fait de dalles, de rochers et de grosses marches à franchir. Après quelques pauses, nous arrivons enfin à Bocca Muratellu (2020 m) situé entre la Punta Muratellu (2141 m) et le Monte di Oro (2388 m). La vue sur celui-ci est magnifique. L’ascension du sommet peut se faire en suivant un sentier qui part un peu en dessous du col.

Nous enchaînons sur la descente avec le refuge en point de mire en bas dans la vallée. Encore une fois on voit le but mais nous n’y sommes pas encore ! Il faut compter en effet encore 2 h de descente pour rejoindre la bergerie. Nous finirons de plus dans le brouillard qui monte progressivement, retardés par quelques glissades à l’arrière du peloton :-).

Arrivée vers 13 h. Le lieu est vraiment insolite puisqu’ici ce ne sont pas les bêtes qui sont enfermées, mais bien les randonneurs qui doivent mettre leur tente dans un enclos (pour protéger les bêtes des bêtes ?§?). Installation du campement, déjeuner aux lyophilisés (paella et poulet tandori). Nous mangeons avec 2 jeunes qui bavent presque sur nos lyophilisés « de luxe » puisqu’eux se contentent de semoule nature à l’huile de leurs sardines. C’est sympa l’optique MUL mais la semoule tous les jours ça à pas l’air de leur faire plaisir plus que ça ! Dessert avec fromage local, orange et pomme achetées la veille : royal !! Il n’y a plus qu’à faire la sieste pour attendre le repas tant attendu de ce soir.

Le menu du soir est tellement vanté sur le GR20 que la « salle » est pleine à l’heure du dîner. On s’entend à peine avec 2 groupes de « retraités » qui carburent au rouge depuis quelque temps déjà. Nous avons droit à une soupe, les fameuses lasagnes au brocciu, du fromage frais et plus affiné du berger et une pomme. Nous aurons même droit à un supplément fromage Corse : le berger, engatsé par un des groupes, prend tout d’un coup une assiette, nous dit : « tu la voit l’assiette : elle est vide … », et s’en va dans ses « caves » et revient avec un fromage que tu sens avant d’apercevoir tellement il est vieux. Interdiction absolue d’y mettre les doigts directement sinon tu fini le GR20 avec l’odeur imprégnée pour 2 mois :-D.

Nous allons enfin nous coucher après cette bonne soirée et cette journée finalement pas si difficile que ça. Mais il faut bien se reposer car demain nous re-attaquons les doubles étapes avec passage par les crêtes au dessus des lacs de Capitello et Melo.

Données col de Vizzavona – Bergerie de l’Onda.

Départ : 6h10 – Altitude : 1140 m
Arrivée : 12h50 – Altitude : 1430 m
Temps de marche : 6h40
Pic : 2057 m / D+ : 988 m (240 m/h) / D- : 776 m (300 m/h)
Cumulé GR20 : D+ : 7032 m / D- : 6005 m

Photos de l’étape.

Coucher de soleil à la bergerie de l'OndaRetrouvez les photos de l’étape ici.

2 commentaires Ajoutez le votre

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire ici !