GR20 Sud-Nord – Jour 7 : Bergerie de l’Onda – Refuge de Pietra Piana – Refuge de Manganau

Septième jour de notre périple sur le GR 20. Les lasagnes de la veille et les deux courtes journées précédentes nous ont permis de récupérer un peu plus avant cette grosse journée qui va nous voir enchaîner 2 étapes mais surtout passer par le point culminant du GR 20 : Bocca a le Porte ou brèche de Capitello (2220 m).

GR20 – Bergerie de l’Onda – Refuge de Pietra Piana.

Levé 5h00 ce matin pour cette nouvelle grosse journée. Pour la première partie qui doit nous amener au refuge de Pietra Piana, 2 possibilités s’offrent à nous. Le GR20 ou sa variante par les crêtes. Au vu du fort vent qui a soufflé toute la nuit et qui souffle toujours, au vu également de l’appréhension de Nathalie qui n’est pas du tout à l’aise sur ce genre de terrain, nous prenons le sentier classique pour rejoindre notre première étape du jour.

Une fois n’est pas coutume, nous attaquons donc aujourd’hui par une bonne descente vers la vallée du Manganello dans la foret de hêtres de Vivario. Arrivés au terme de notre descente commune avec le Mare a Mare Nord, nous bifurquons dans le vallon du Manganello et sa forêt de pins Laricci. Le vent de la nuit à saupoudré tout le paysage du pollen jaune des pins, et l’ambiance est vraiment particulière à cette heure matinale. Cette première partie est très « roulante » et nous avançons à un bon rythme à l’abri de la forêt. Nous croisons les premiers GRistes de la journée qui s’inquiètent déjà tous du temps restant jusqu’aux bergeries de l’Onda (alors qu’ils n’ont pas encore attaqué la montée).

Le sentier sort ensuite de la forêt en fond de vallée et reprend un profil plus « GR 20 » (raide avec de grosses marches 🙂 ). Le refuge de Pietra Piana (1842 m), posé au pied du Monte di Oro (2622 m) est situé 650 m plus haut, dénivelé qu’il va donc maintenant bien falloir gravir. Nous sommes en forme et ce n’est donc qu’une formalité pour nous de rejoindre le refuge :-). La première étape est bouclée en 4h30, le soleil a fait son apparition, tout va pour le mieux ! Pause déjeuner bien méritée 🙂 !

Données Onda – Pietra Piana.

Départ : 6h00 – Altitude : 1430 m
Arrivée : 10h30 – Altitude : 1842 m
Temps de marche : 4h30
Pic : 1894 m / D+ : 911 m (300 m/h) / D- : 456 m (360 m/h)
Cumulé GR20 : D+ : 7943 m / D- : 6461 m

GR20 – Refuge de Pietra Piana – Refuge de Manganau.

Petite discussion avec le gardien qui tente de vendre sa soupe à 12 € (heu, en face t’as le repas complet avec lasagnes au Brocciu pour 17 € !! t’abuse pas un peu là ?). Puis nous enchaînons sur la deuxième partie de notre journée. Ça attaque d’entrée droit dans le torrent, droit dans le pentu ! Le sentier s’adoucit ensuite un peu et nous poursuivons dans les éboulis sous la Punta Muzella (2425 m) en direction de Bocca Muzzella (2206 m). Par contre les nuages commencent à remonter de la vallée. Au col, la vue sur le lac de Rinoso et la vallée de la Restonica est magnifique. Le GR20 poursuit en traversée jusqu’au col de Rinoso et nous passons nos premiers névés. La vue sur les lacs de Melo, Rinoso et Capitelo est vraiment exceptionnelle. Par contre la descente sur Melo est particulièrement pourrie, mix entre grosses marches en rocher et éboulis terreux, très raide. Les gens dans l’autre sens ne semblent pas apprécier :-). Nathalie non plus puisqu’arrivé en bas de la descente, je m’aperçoit qu’elle souffre terriblement de la cheville et la descente est un calvaire pour elle !

Il faut ensuite enchaîner par une longue traversée dans de gros blocs de granit pour accéder à Bocca a Soglia (2052 m). Arrivés sur la crête, nous retrouvons un vent à décorner les boeufs. Le plus, les nuages sont bien remontés de la vallée et le paysage commence a être bien bouché. Un hélicoptère va passer de justesse les crêtes avant que ce ne soit totalement bouché. Passé bocca a Soglia, Le GR20 poursuit sur les crêtes au dessus du lac de Capitelo. L’ambiance doit être magique par beau temps mais là on commence à ne plus rien voir. Nous sommes sur du « typique GR20 » : sentier très aérien (mais on ne le voit pas aujourd’hui), grosses marches à gravir ou descendre, quelques pas d’escalade, un franchissement avec chaînes… La fin des crêtes se termine dans le brouillard complet et nous ne distinguons même plus les marques blanches et rouges. La température a chuté à 7° C ! Nous supportons la gore-tex et le pantalon ! Arrivée à Bocca a le Porte (2220 m) point culminant du parcours. Un câble a été posé à flanc de falaise mais il n’est utilisable qu’en cas de neige, car là il est trop loin pour être d’une quelconque utilité. Fin des acensions de la journée, mais il faut encore rejoindre le refuge de Manganau.

La descente se fait dans les éboulis et Nathalie est toujours à la peine. Il fait de plus en plus humide. Nous croisons une traileuse qui monte à la brèche. Elle nous annonce 45 minutes pour rejoindre le refuge (du style, vous passez le lac et les pozzines un peu plus bas et c’est juste derrière !). 600 m de descente et 1h30 plus tard, nous atteignons le refuge !! La fin a été pénible ! Juste le temps de trouver un emplacement, de monter la tente, de prendre une Pietra et une assiette de charcuterie et la pluie se met à tomber. Direct au lit ce soir pour une bonne nuit de sommeil. La journée a été fatigante  notamment pour Nathalie et sa cheville. Une bonne nuit de repos nous fera du bien pour la prochaine étape.

Données Pietra Piana – Manganau.

Départ : 11h15 – Altitude : 1842 m
Arrivée : 18h40 – Altitude : 1601 m
Temps de marche : 7h25
Pic : 2243 m / D+ : 650 m (240 m/h) / D- : 873 m (350 m/h)
Cumulé GR20 : D+ : 8593 m / D- : 7334 m

Photos de l’étape.

Montée vers Bocca Muzzella (2206 m) Retrouvez les photos de l’étape ici.

3 commentaires Ajoutez le votre

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire ici !