Calanques de Marseille – Calanque de l’Escu et anse de la Mélette par le sentier vert et la Corniche du Pêcheur

En partant du port de Callelongue, l’accès aux calanques de Marseille est aisé et si on peut rencontrer de nombreuses personnes sur le GR98 qui relie Marseille à Cassis, il existe quelques sentiers plus « intimistes » qui permettent de se promener plus tranquillement. Le sentier vert est l’un de ceux-ci. Ce sentier permet de rejoindre la calanque de l’Escu et l’Anse de la Mélette soit en descendant depuis le Col de Cortiou (facilement accessible depuis le parking du col de Sormiou) soit depuis la calanque de Podestat en passant par la Corniche du Pêcheur. Cette corniche est très aérienne et nécessite de franchir quelques pas d’escalade sécurisés par des câbles. Le cheminement classique consiste donc en la réalisation d’une boucle qui peut se faire soit au départ de Callelongue, soit au départ du col de Sormiou. Compter environ 5 heures, 600 m de dénivelé et 14 km de marche.

Calanque de l’Escu et Anse de la Mélette depuis Callelongue par le sentier vert et la Corniche du Pêcheur.

Départ matinal ce matin du Port de Callelongue. A cette heure-ci le parking est quasiment désert. Nous attaquons le GR98 en direction des calanques de Marseilleveyre et de Podestat. Cette première partie de la randonnée au bord de l’eau est assez rapide. Le temps est couvert ce qui nous permet de ne pas trop souffrir de la chaleur. Malgré les quelques nuages, la vue est bien dégagée et permet d’apercevoir les falaises du cap Canaille (après Cassis), le Bec de l’Aigle (La Ciotat) et les îles des Embiez (juste avant Toulon) qui sont tout de même à près de 40 km de nous.

Nous passons donc sans peine les calanques de la Mounine, de Marseilleveyre et ses quelques pêcheurs qui s’activent, des Queyrons et de Podestat. Au delà de la Calanque de Podestat, le GR remonte progressivement pour passer au dessus des barres rocheuses qui surplombent la calanque de l’Escu, l’Anse de la Mélette et le cirque des Walkyries. C’est au pied d’un promontoire rocheux que par le sentier vert qui rejoins la Corniche du Pêcheur.

Nous quittons donc le GR98 pour descendre dans la calanque du Grand Livre. La descente se fait sur un sentier très glissant et il faut faire attention où l’on pose les pieds. L’accès au pied de la calanque se fait par un pas d’escalade où les plus grands seront avantagés.

Nous remontons ensuite vers la fameuse Corniche du Pêcheur. Cette corniche commence par une vire ascendante qui se termine par un pas avec un câble qui permet de sécuriser le franchissement d’une corniche d’une vingtaine de centimètres de large à une cinquantaine de mètres au dessus de la mer. Rien de difficile mais il ne faut pas glisser ni avoir le vertige. Le sentier continue ensuite par une petite désescalade sans difficultés puis continue entre deux barres rocheuses jusqu’au pas du Bénitier, une grosse écaille à descendre sur cinq mètres à l’aide d’un câble.


Au pied du pas du Bénitier, deux directions possibles : à droite vers la calanque de l’Escu et à gauche vers l’Anse de la Mélette (en regardant vers la mer). Nous prenons à droite pour rejoindre l’Escu en suivant le chemin au pied de la paroi au sommet de laquelle nous venons de passer. Nous arrivons à une plateforme « aménagée » idéale pour un éventuel pic-nique puis nous continuons jusqu’à la calanque. Celle-ci est située sous la falaise que nous venons de franchir et au fond du renfoncement se trouve une citerne en pierre qui servait de réserve d’eau potable au temps des contrebandiers. Aujourd’hui la citerne est à sec malgré le mauvais temps généralisé de cette année.

Après une petite pause de 20 minutes, nous repartons en direction de l’anse de la Mélette. Le sentier chemine au pied des falaises au milieu des pins d’alep dans le fond du Cirque des Walkyries. Arrivés à la Mélette, nous attaquons la remontée. Le sentier remonte à flanc de falaise et après un petit passage rocheux, nous pouvons voir la calanque de Cortiou et les falaises de la pointe du vaisseau jusqu’au bec de Sormiou. Nous pouvons également observer les remous provoqués par le déversoir des eaux usées de Marseille qui viennent d’être traités dans la station d’épuration située de l’autre coté de la colline.

Le sentier poursuit ensuite sa remontée jusqu’au col de Cortiou où il rejoint le GR98. Petite pause pic-nique sur les crêtes au dessus du col mais les remontées d’odeurs du déversoir, ne nous incitent pas à nous attarder et nous repartons donc vers Callelongue par le GR. Ce coup-ci nous passons par dessus les barres rocheuses que nous avons parcourues ce matin. Le retour va se faire sous le soleil et la chaleur.

Nous croisons beaucoup plus de monde que ce matin. Le bar de la Calanque de Marseilleveyre est plein. Il y a presque des embouteillages sur le sentier ! Petit moment humoristique, un « vieux » tente de suivre mon rythme dans un passage sous les arbres. La branche que je ne vois pas à cause de mon chapeau et qui me « ralenti », et bien il ne va pas la voir non plus. Grand bruit, je me retourne, il est les quatre fers en l’air au milieu du chemin :-). Nous rejoignons enfin le port de Callelongue qui est plein à craquer.

Une bonne petite journée au soleil qui se termine.

Photos.

Vallon au dessus de la calanque du Grand Livre, île de Riou et île Plane, le sentier vert part au pied du promontoire rocheux bien visible à droiteRetrouvez l’ensemble des photos de cette randonnée.

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. David dit :
    Merci pour cette découverte d’une partie des Calanques finalement moins connue des randonneurs que le secteur de la Grande Candelle ou encore d’En Vau. Je ne connaissais pas ce sentier vert et ça ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd car j’avais prévu un reportage dans les Calanques vers Marseilleveyre au printemps pour Carnets de Rando. Et ce sentier pourrait bien s’y intégrer parfaitement !
  2. Heureux d’avoir pu rendre service :-).
    Le massif de Marseilleveyre est traversé par de nombreux sentiers, notamment au départ de Callelongue, qui permettent de nombreuses possibilités de ballades ou randonnées plus compliquées.

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire ici !